Avant-propos

Un jour, je me suis demandé : comment peut-on ne pas aimer Dieu, celui qui a créé l'amour et qui n'est qu'amour ? Celui qui dit : « Je ne crois pas en Dieu », dit parfois : « Je ne veux rien savoir de lui, cela ne m’intéresse pas », et dans ce cas, la chose est entendue (encore que pas pour toujours…), mais bien plus souvent, et c’est ce que j’ai tant constaté, ils disent : «  Je ne le connais pas ». Croire, c'est choisir d'espérer en celui qu'on aime et pour faire ce choix, on n’a pas besoin de preuves, mais d’avoir envie de le connaître, pour pouvoir choisir de le suivre, et aimer autant qu’il nous a aimés. Je me suis donc dis que la seule raison de ne pas aimer Dieu ne pouvait résulter que, de ne pas le connaître, même si l'on croit l'avoir connu.

C’est pourquoi j’ai écrit ce livre ; dire à tous ceux qui veulent  l’entendre comment j'ai appris à connaître Dieu, et ce qu’ il est devenu pour moi, puisque par grâce, il s’est fait connaître à moi.

J’ai voulu raconter ma vie comme un roman vrai, pour que vous sachiez aussi que si Dieu m'aime, ce n'est pas parce que je suis un Superman de l'évangile, comme on m'a fait croire qu'il fallait le devenir pour être aimé de lui, mais seulement parce que je suis un homme ordinaire, et que les aventures et les épreuves que j'ai rencontrées dans ma vie, sont les mêmes que celles que vous rencontrez tous les jours ,et que le plus grand des exploits que l'on puisse accomplir, c’est de continuer à aimer ‑ et cela, personne ne le voit, excepté Dieu. Il vous aime et aimerait se faire connaître à vous par ce livre.

L’évangile porte un message très simple : « Espère en l’Eternel, et fais à ton prochain ce que tu aimerais que l’on fasse pour toi. » Ces paroles sont ma seule doctrine, règle de vie. Et c’est parce que j’ai choisi de vivre cela, qu’aujourd’hui, mon cœur déborde d’amour et d’espérance. Par la lecture de mon livre, je souhaite, que votre bonheur devienne aussi grand que le mien. Vous y faire découvrir l’Amour de Dieu, comme il me l’a fait découvrir, qu’il vous aime, car en vérité, vous êtes déjà un être merveilleux. Et que c’est ainsi qu’il voit, comme un père ou une mère, amoureux de ses enfants.

E. C.